CHRONIQUES : ACTIONS PUBLIQUES - FRANCE - TRANSPORT ROUTIER - MISE EN CONCURRENCE

Mise en concurrence : L’Autorité de la concurrence émet plusieurs recommandations concernant l’ouverture à la concurrence des réseaux de bus franciliens (Ile-de-France Mobilités)

Le 16 septembre 2020, l’Autorité de la concurrence a rendu un avis portant sur l’ouverture à la concurrence du secteur du transport public de personnes par autobus en Ile-de-France, à la demande d’Ile-de-France Mobilités (“IDFM”). Autorité organisatrice unique des transports d’Ile-de-France, IDFM, qui exerce les compétences de la région, de la ville de Paris et des sept autres départements, organise, coordonne et finance les transports publics de voyageurs par bus franciliens. Les services de transport par bus sont assurés, d’une part, par la RATP, qui bénéficie d’un monopole de droit sur les transports collectifs de Paris et de la petite couronne, et, d’autre part, par les membres de l’association Organisation professionnelle des transports d’Ile-de-France (OPTILE), composée d’entreprises familiales, de

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Strasbourg Institute of Political Sciences

Citation

Jean-Philippe Kovar, Mise en concurrence : L’Autorité de la concurrence émet plusieurs recommandations concernant l’ouverture à la concurrence des réseaux de bus franciliens (Ile-de-France Mobilités), 16 septembre 2020, Concurrences N° 4-2020, Art. N° 97411, pp. 240-243

Visites 195

Toutes les revues