CHRONIQUES : DROITS EUROPÉENS ET ÉTRANGERS - ÉTATS-UNIS - PLAINTE - MONOPOLISATION - ABUS DE POSITION DOMINANTE

États-Unis : L’U.S. District Court du district nord de Californie reçoit la plainte du développeur d’un célèbre jeu vidéo qui accuse l’entreprise hébergeant le jeu dans son magasin d’applications de monopolisation (Epic Games / Apple)

Le modèle économique d’Apple va-t-il vaciller ? Aux États-Unis, le géant américain est exposé à un procès antitrust dont le résultat est très incertain. Epic Games, le développeur du célèbre jeu vidéo Fortnite, a décidé de mener une bataille risquée contre l’entreprise à la pomme. Cette dernière est accusée d’abuser de son pouvoir de marché via son magasin d’applications : l’Apple Store. Les hostilités ont débuté à la mi-août lorsqu’Epic Games a décidé de contourner les 30% de commission que les développeurs présents sur l’Apple Store doivent obligatoirement payer à l’entreprise américaine. Comment l’entreprise s’y est-elle prise pour ne pas s’acquitter de ce que d’aucuns nomment la “taxe Apple” ? Pour éviter le paiement de cette commission, Epic Games a offert une alternative aux amateurs de son jeu vidéo. L’entreprise a

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • University of Grenoble Alpes

Citation

Walid Chaiehloudj, États-Unis : L’U.S. District Court du district nord de Californie reçoit la plainte du développeur d’un célèbre jeu vidéo qui accuse l’entreprise hébergeant le jeu dans son magasin d’applications de monopolisation (Epic Games / Apple), 24 août 2020, Concurrences N° 4-2020, Art. N° 97208, p. 255

Visites 138

Toutes les revues