CHRONIQUES : CONCENTRATIONS - FRANCE - CONTRÔLE CONJOINT - INTERDICTION

Interdiction : L’Autorité de la concurrence adopte sa première décision d’interdiction (Soditroy / Association des Centres Distributeurs E. Leclerc)

L'Autorité de la concurrence a, pour la première fois, interdit une opération de concentration le 28 août dernier. Une première, ça compte. On la voudrait exemplaire. Parfois, on est déçu. Le secteur concerné est celui du commerce de détail à dominante alimentaire. La ville concernée est Troyes. Les Troyens ne manquent pas d'hypermarchés, de supermarchés et d'autres grandes et moyennes surfaces (GMS) en tout genre. L'Autorité de la concurrence relève qu'il y aurait à Troyes 27% de GMS en plus que dans les agglomérations françaises de dimension équivalente, voire même 35% de plus en ne tenant compte que des surfaces alimentaires (point 145). Dans cette offre abondante, quatre hypermarchés. Deux Carrefour, un Leclerc et un Géant Casino. Le projet consistait en l'acquisition du fonds de commerce du Géant

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Jean-Mathieu Cot, Interdiction : L’Autorité de la concurrence adopte sa première décision d’interdiction (Soditroy / Association des Centres Distributeurs E. Leclerc), 28 août 2020, Concurrences N° 4-2020, Art. N° 97429, pp. 169-174

Visites 139

Toutes les revues