CHRONIQUES : DROITS EUROPÉENS ET ÉTRANGERS – ESPAGNE – ENTENTES – ÉCHANGE D’INFORMATIONS COMMERCIALES SENSIBLES – CHARGE DE LA PREUVE

Espagne : L’Audiencia Nacional annule une amende imposée à un concessionnaire automobile pour défaut d’élément probant permettant de démontrer la participation et la responsabilité de l’entreprise (Chevrolet dealerships)

In 2016, the Spanish competition authority (CNMC) fined seven Chevrolet car dealers and a consultancy firm for exchanging commercially sensitive information and fixing prices between January 2011 and January 2012 (Decision of the CNMC of 28 April 2016, case S/DC/0505/14 Concesionarios Chevrolet). According to the CNMC, the car dealers engaged in a single and continuous infringement of Article 1 of Spanish Competition Act (LDC) and Article 101 TFEU, which was facilitated by consultancy firm ANT Servicalidad. ANT Servicalidad drafted monthly reports and distributed them among the cartel members, thus helping to monitor prices and uncover deviations from the agreements. Talleres Prizán lodged an appeal with the Audiencia Nacional seeking the annulment of the CNMC decision alleging (i)

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Paloma Martínez-Lage Sobredo, Espagne : L’Audiencia Nacional annule une amende imposée à un concessionnaire automobile pour défaut d’élément probant permettant de démontrer la participation et la responsabilité de l’entreprise (Chevrolet dealerships), 9 juillet 2020, Concurrences N° 4-2020, Art. N° 97602, pp. 250-251

Visites 61

Toutes les revues