CHRONIQUES : PRATIQUES COMMERCIALES DÉLOYALES - RUPTURE BRUTALE - EPIC - COMPÉTENCE

Compétence : La Cour de cassation pose au Tribunal des conflits la question de savoir si une action en responsabilité pour rupture brutale d’une relation commerciale dirigée contre l’opérateur historique du secteur ferroviaire relève ou non de la compétence de la juridiction judiciaire (SNCF / Entropia-conseil)

L’action en responsabilité pour rupture brutale d’une relation commerciale établie intentée par une société de conseil à l’encontre de la SNCF doit-elle être ou non portée devant les juridictions judiciaires ? Telle est, en substance, l’une des questions (le droit des pratiques anticoncurrentielles était également en

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • University of Aix-Marseille

Citation

Frédéric Buy, Compétence : La Cour de cassation pose au Tribunal des conflits la question de savoir si une action en responsabilité pour rupture brutale d’une relation commerciale dirigée contre l’opérateur historique du secteur ferroviaire relève ou non de la compétence de la juridiction judiciaire (SNCF / Entropia-conseil), 9 septembre 2020, Concurrences N° 4-2020, Art. N° 97441, p. 158

Visites 130

Toutes les revues