ALERTES : ENTENTES – FRANCE – AMENDES – TRANSPARENCE – SECTEUR ALIMENTAIRE

Amendes : L’Autorité de la concurrence sanctionne sévèrement des ententes en amont et en aval dans le secteur du jambon et de la charcuterie

Après les farines, les produits laitiers, le poulet et les compotes, l’Autorité de la concurrence s’attaque à nouveau aux pratiques d’entente dans le secteur de la distribution des produits alimentaires. Cette fois-ci, c’est le secteur du jambon et de la charcuterie qui est concerné. Plus précisément, l’Autorité sanctionne, à la faveur d’une décision n° 20-D-09 du 16 juillet 2020, trois ententes horizontales à hauteur de 93 millions d’euros au total : la première entente à l’amont entre quatre concurrents qui s’étaient accordées et concertées, au travers d’échanges bilatéraux, sur le prix du jambon sans mouille (JSM), utilisé pour fabriquer des jambons cuits, et ce, pour défendre une position commune sur les variations de prix d’achat hebdomadaire du JSM dans leurs négociations avec les abatteurs. Au titre de

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Amendes : L’Autorité de la concurrence sanctionne sévèrement des ententes en amont et en aval dans le secteur du jambon et de la charcuterie, 16 juillet 2020, Concurrences N° 4-2020, Art. N° 95852, www.concurrences.com

Visites 271

Toutes les revues