CONFÉRENCE : UNION EUROPÉENNE - POLITIQUE DE CONCURRENCE - POLITIQUE INDUSTRIELLE - COMPÉTITIVITÉ - RÉFORME

Au-delà d’Alstom-Siemens : les objectifs du droit de la concurrence doivent-ils être revus ? (Demain la concurrence - Paris, 14 juin 2019)

Les présentes contributions ont été rassemblées à la suite de la 10ème édition de la conférence annuelle “Demain la concurrence” organisée par la Revue Concurrences le 14 juin 2019, au Ministère de l’Économie et des Finances à Paris. Les débats s’organisaient autour de quatre thèmes. Les membres de la première table ronde ont analysé les retombées de l’affaire Alstom-Siemens et se sont interrogés sur une éventuelle révision des objectifs du droit de la concurrence. La deuxième table ronde s’est concentrée sur la problématique du contrôle juridictionnel. La troisième table ronde a débattu au sujet des pratiques commerciales déloyales dans la grande distribution et de la Directive 2019/633. Enfin, la quatrième table ronde a abordé le sujet de la collecte des données commerciales et personnelles et a étudié les interactions entre les règles de confidentialité et de concurrence.

EU policy after Siemens/Alstom : A look into the right tools to preserve the EU industry’s competitiveness at global level Bernard Amory [1] Partner, Co-Head of Global Antitrust Practice, Jones Day, Brussels Charles de Navacelle Partner, Antitrust and Competition Law, Jones Day, Brussels Henry de la Barre Associate, Antitrust and Competition Law, Jones Day, Brussels I. Lessons from Siemens/Alstom 1. Background 1. In September 2017, Siemens and Alstom, the two largest rolling stock manufacturers active in the EEA, announced their intention to join forces to create a “European Champion in Mobility” presented as a merger of equals. The merger, strongly backed by France and Germany, was to bring together two of the largest rolling stock and signaling suppliers globally in a combination

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Bernard Amory, Charles de Navacelle, Henry de la Barre, Simon J. Evenett, Au-delà d’Alstom-Siemens : les objectifs du droit de la concurrence doivent-ils être revus ? (Demain la concurrence - Paris, 14 juin 2019), novembre 2019, Revue Concurrences N° 4-2019, Art. N° 91852, www.concurrences.com

Visites 170

Toutes les revues