CHRONIQUES : ENTENTES - FRANCE - COOPÉRATIVE DE GROSSISTES - RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DE MARCHÉS

Répartition de marchés : L’Autorité de la concurrence sanctionne une coopérative pour avoir organisé, sur tout le territoire français, une répartition géographique des marchés entre ses membres (Back Europ)

On savait la France le pays du bon pain. Mais encore faut-il séparer le bon grain de l’ivraie ; c’est ce à quoi a semble-t-il voulu s’attacher l’Autorité dans sa décision du 8 juillet 2019, par laquelle, après les meuniers français et allemands, elle a sanctionné, à hauteur de 1,7 million d’euros, une coopérative de grossistes fournisseurs de boulangers en matière première et en équipement pour être convenu avec ses membres d’une répartition géorgraphique très précise et très stricte des marchés sur l’ensemble du territoire français, à l’exception des villes de Paris, Lyon, Marseille

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • European Court of Justice (Luxembourg)

Citation

Ludovic Bernardeau, Répartition de marchés : L’Autorité de la concurrence sanctionne une coopérative pour avoir organisé, sur tout le territoire français, une répartition géographique des marchés entre ses membres (Back Europ), 8 juillet 2019, Revue Concurrences N° 4-2019, Art. N° 92223, pp. 93-94

Visites 66

Toutes les revues