CHRONIQUES : CONCENTRATIONS - FRANCE - AUDIOVISUEL - DÉFINITION DU MARCHÉ - ENGAGEMENTS COMPORTEMENTAUX

Engagements : L’Autorité de la concurrence autorise sous condition de nombreux engagements la création d’une plateforme vidéo sur abonnement, une entreprise commune de plein exercice, par les trois plus grands groupes français de la télévision gratuite (Salto)

L’Autorité de la concurrence (l’Autorité) a adopté le 12 août 2019 une décision autorisant, sous réserve d’engagements, la création de la plateforme Salto, une entreprise commune de plein exercice, par France Télévision, TF1 et Métropole Télévision (M6) (les Sociétés mères). L’Autorité a ainsi donné son feu vert à la création du “Netflix français” qui aura pour activité de distribuer des services de télévision et de médias audiovisuels à la demande (VàD) ainsi que l’édition d’une offre de vidéo à la demande par abonnement (VàDA). La VàD est une méthode de diffusion permettant de regarder des vidéos de son choix instantanément depuis une plateforme numérique. Salto proposera ses contenus en over-the-top (OTT), c’est-à-dire que ses services seront proposés sur internet, sans avoir recours aux opérateurs de réseau

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

  • Clifford Chance (Paris)
  • Clifford Chance (Paris)
  • Clifford Chance (Paris)

Citation

David Tayar, Emily Xueref-Poviac, Ana Hergouth, Engagements : L’Autorité de la concurrence autorise sous condition de nombreux engagements la création d’une plateforme vidéo sur abonnement, une entreprise commune de plein exercice, par les trois plus grands groupes français de la télévision gratuite (Salto), 12 août 2019, Concurrences N° 4-2019, Art. N° 92269, pp. 128-130

Visites 245

Toutes les revues