ALERTES : ENTENTES – FRANCE – ABUS DE DÉPENDANCE – PLATEFORMES ÉLECTRONIQUES – SECTEUR BANCAIRE

Recevabilité : L’Autorité de la concurrence valide les règles mises en œuvre par les prestataires de services de paiement en ligne pour lutter contre la diffusion de contenus contrefaisants et le téléchargement illicite (Dstorage / Visa, Mastercard)

Le 31 juillet 2019, l’Autorité de la concurrence a rendu une décision n° 19-D-18, sous la présidence d’Irène Luc et après intervention en séance de son rapporteur général en personne, à propos de pratiques mises en œuvre dans le secteur des moyens de paiement par carte bancaire. Elle y rejette, sur le fondement de l’article L. 462-8 du code de commerce, la saisine au fond de la société Dstorage, décrite dans la présente décision comme un acteur majeur de téléchargements illicites de fichiers en ligne (pt. 101), pour défaut d’éléments suffisamment probants et, partant, la demande de mesures conservatoires. Dstorage dénonçait en substance le comportement des principaux établissements de crédit français, mais aussi celui de plusieurs prestataires de services de paiement en ligne européens et extra-européens,

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Recevabilité : L’Autorité de la concurrence valide les règles mises en œuvre par les prestataires de services de paiement en ligne pour lutter contre la diffusion de contenus contrefaisants et le téléchargement illicite (Dstorage / Visa, Mastercard), 31 juillet 2019, Revue Concurrences N° 4-2019, Art. N° 91306, www.concurrences.com

Visites 318

Toutes les revues