ALERTES : SECTEUR PUBLIC – FRANCE – POLITIQUE DE CONCURRENCE – ÉCARTS DE PRIX – COMMERCE EN LIGNE – INJONCTION STRUCTURELLE

Politique de concurrence : L’Autorité de la concurrence formule 19 recommandations pour réduire les écarts de prix substantiels entre l’Outre-mer et la métropole, notamment en développant le commerce en ligne, et revient à la charge sur l’injonction structurelle (Fonctionnement de la concurrence en Outre-Mer)

Le 4 juillet 2019, Isabelle De Silva, présidente de l’Autorité de la concurrence a remis à Annick Girardin, ministre des Outre-mer et à Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie l’avis n° 19-A-12 concernant le fonctionnement de la concurrence en Outre-Mer. Élaboré en réponse à une saisine du ministre de l’économie du 11 juin 2018, cet avis a conduit à l’audition de près de 200 acteurs économiques et institutionnels actifs dans le secteur des produits de grande consommation dans les départements et régions d’outre-mer. Dix ans après son avis avis n° 09-A-45, l’Autorité y dresse le constat de la persistance d’écarts de prix substantiels, dans des proportions variables selon les produits et les territoires, entre la métropole et les outre-mer. Selon les chiffres de l’INSEE de 2015,

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Politique de concurrence : L’Autorité de la concurrence formule 19 recommandations pour réduire les écarts de prix substantiels entre l’Outre-mer et la métropole, notamment en développant le commerce en ligne, et revient à la charge sur l’injonction structurelle (Fonctionnement de la concurrence en Outre-Mer), 4 juillet 2019, Revue Concurrences N° 4-2019, Art. N° 91086, www.concurrences.com

Visites 150

Toutes les revues