ALERTES : PRATIQUES UNILATÉRALES – UNION EUROPÉENNE – ABUS DE POSITION DOMINANTE – AMENDES – PRIX D’ÉVICTION

Notion d’abus : La Commission européenne inflige au fabricant dominant de circuits intégrés une amende de 242 millions d’euros pour une pratique de prix d’éviction (Qualcomm)

Le 18 juillet 2019, la Commission européenne a annoncé qu’elle avait infligé à Qualcomm une amende de 242 millions d’euros, laquelle représente 1,27 % de son chiffre d’affaires, pour avoir abusé de la position dominante qu’elle occupait sur le marché des chipsets de bande de base 3G, lesquels permettent aux smartphones et aux tablettes

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Notion d’abus : La Commission européenne inflige au fabricant dominant de circuits intégrés une amende de 242 millions d’euros pour une pratique de prix d’éviction (Qualcomm), 18 juillet 2019, Concurrences N° 4-2019, Art. N° 91204, www.concurrences.com

Visites 282

Toutes les revues