CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATÉRALES - FRANCE - DISCRIMINATION – PUBLICITÉ EN LIGNE – MANIPULATION ALGORITHMIQUE

Publicité en ligne : L’Autorité de la concurrence rejette une saisine à l’encontre de l’opérateur dominant du marché de la publicité en ligne faute d’élément probant (Google)

L’Autorité de la concurrence a rejeté, faute d’éléments probants, la saisine d’une entreprise spécialisée dans l’intermédiation en ligne pour la création de sites internet pour les professionnels à l’encontre de Google pour des faits allégués d’abus d’éviction. Cette affaire est moins intéressante sur le fond que par l’analyse du fonctionnement du marché de la publicité en ligne qu’elle permet d’étayer. La plaignante, Interactive Lab, est un éditeur de site Internet qui a développé un site dénommé Woxxo qui ambitionne de mettre en relation des clients professionnels avec des concepteurs de sites Internet. Le site fonctionne sous la forme d’annonces. Le client remplit gratuitement un formulaire en ligne caractérisant ses besoins et des prestataires peuvent lui soumettre leurs devis, moyennant le paiement d’une

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Côte d’Azur University, GREDEG (Nice)

Citation

Frédéric Marty, Publicité en ligne : L’Autorité de la concurrence rejette une saisine à l’encontre de l’opérateur dominant du marché de la publicité en ligne faute d’élément probant (Google), 20 juillet 2018, Concurrences N° 4-2018, Art. N° 88168, pp. 121-122

Visites 179

Toutes les revues