CHRONIQUES : ACTIONS PUBLIQUES – FRANCE - COMPÉTENCE – ORDRES PROFESSIONNELS – ORDRES DES AVOCATS

Ordres professionnels : L’Autorité de la concurrence rappelle les limites de sa compétence à l’égard des décisions des ordres professionnels (AGN Avocats)

Les sociétés AGN Avocats Développement et AGN Avocats ont saisi l’Autorité de la concurrence d’un ensemble de pratiques mises en œuvre, selon elles, par les ordres des avocats aux barreaux de Toulouse et de Limoges, ayant pour objet ou pour effet de les évincer du marché des prestations juridiques. La SELAS AGN Avocats, et sa filiale la SELAS AGN Avocats Développement, proposent un nouveau mode d’exercice de la profession d’avocat qui vise à simplifier le recours à un avocat et à rendre le droit accessible. La visibilité du cabinet est assurée par une agence en rez-de-chaussée, avec une vitrine où sont affichés les domaines de compétence de la société. De nombreux services en ligne sont proposés et l’affichage des horaires pratiqués, essentiellement forfaitaires, doit assurer une certaine transparence

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Strasbourg Institute of Political Sciences

Citation

Jean-Philippe Kovar, Ordres professionnels : L’Autorité de la concurrence rappelle les limites de sa compétence à l’égard des décisions des ordres professionnels (AGN Avocats), 20 septembre 2018, Revue Concurrences N° 4-2018, Art. N° 88222, p. 204-205

Visites 82

Toutes les revues