ALERTES : PRATIQUES UNILATÉRALES – PRIX EXCESSIFS – ABUS D’ÉVICTION – SANCTION PÉCUNIAIRE

Prix excessifs : L’Autorité de la concurrence sanctionne une pratique de prix excessif emportant non seulement abus d’exploitation, mais aussi abus d’éviction (Élimination des déchets d’activités de soins)

À la faveur d’une décision n° 18-D-17 rendue le 20 septembre 2018 dans le secteur de l’élimination des déchets d’activités de soins à risque infectieux en Corse, l’Autorité de la concurrence sanctionne une pratique de prix excessifs. À la suite d’une enquête réalisée par la DGCCRF, dont l’Autorité n’a pas souhaité se saisir au stade du rapport, la présente affaire a donc d’abord été traitée par le ministre en PAC locale et une transaction a été proposée à l’entreprise, qui, visiblement, n’a même pas pris le soin de répondre à la proposition de transaction du ministre, lequel, devant ce refus de transiger, a saisi le 8 juillet 2014, comme l’y contraint l’article L. 464-9 du code de commerce, l’Autorité de la concurrence. Mal en a pris à l’entreprise mise en cause puisqu’elle écope d’une amende de 199 000 euros là où

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Prix excessifs : L’Autorité de la concurrence sanctionne une pratique de prix excessif emportant non seulement abus d’exploitation, mais aussi abus d’éviction (Élimination des déchets d’activités de soins), 20 septembre 2018, Concurrences N° 4-2018, Art. N° 88371, www.concurrences.com

Visites 261

Toutes les revues