CHRONIQUES : PROCÉDURES – FRANCE – REFUS DE RENVOI DE QPC – VISITE ET SAISIE – LIBERTE DE LA PRESSE

Refus de renvoi de QPC : La Cour de cassation refuse de renvoyer des questions prioritaires de constitutionnalité relatives aux opérations de visite et saisie (Free Mobile / DGCCRF)

Par deux arrêts en date du 26 juillet 2017, la Chambre criminelle de la Cour de cassation considère qu'il n'y avait pas lieu de renvoyer au Conseil constitutionnel trois questions prioritaires de constitutionnalité relatives aux opérations de visite et saisie, soulevées dans des affaires opposant notamment la société Free Mobile à la DGCCRF. La Cour de cassation estime, en effet, que ces questions ne présentent pas un caractère sérieux et ne peuvent être considérées comme nouvelles. La première question dénonçait le fait que l’article L. 450-4 C.

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • University Paris I Panthéon-Sorbonne

Citation

Christophe Lemaire, Refus de renvoi de QPC : La Cour de cassation refuse de renvoyer des questions prioritaires de constitutionnalité relatives aux opérations de visite et saisie (Free Mobile / DGCCRF), 26 juillet 2017, Concurrences N° 4-2017, Art. N° 85062, pp. 158-159

Visites 168

Toutes les revues