CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATÉRALES – FRANCE – ABUS DE DEPENDANCE ECONOMIQUE – DEFAUT D’AFFECTATION DE LA CONCURRENCE

Défaut d’affectation de la concurrence : L’Autorité de la concurrence rejette une saisine accompagnée d’une demande de mesures conservatoires pour abus de dépendance économique en raison du défaut d’affectation de la concurrence dans le secteur de l’organisation des foires et salons et dans celui de la construction de bateaux de plaisance (Reed Expositions France)

Par une décision n° 17-D-15 du 9 août 2017, l’Autorité de la concurrence (“l’Autorité”) rejette la saisine et la demande de mesure conservatoires de la Fédération des Industries Nautiques (“FIN”). Cette dernière s’était plainte d’un abus de dépendance économique mis en œuvre par la société Reed Expositions France (“REF”) sur le marché de l’organisation des foires et salons et sur celui de la construction de bateaux de plaisance. Dans cette affaire, la FIN avait concédé par trois contrats successifs (en 1998, 2007 puis 2011) à REF l’organisation technique du Festival International de Plaisance de Cannes (le

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Linklaters (Paris)

Citation

Anne Wachsmann, Défaut d’affectation de la concurrence : L’Autorité de la concurrence rejette une saisine accompagnée d’une demande de mesures conservatoires pour abus de dépendance économique en raison du défaut d’affectation de la concurrence dans le secteur de l’organisation des foires et salons et dans celui de la construction de bateaux de plaisance (Reed Expositions France), 9 août 2017, Revue Concurrences N° 4-2017, Art. N° 84990, pp. 103-104

Visites 122

Toutes les revues