ALERTE : CONCENTRATION - AUTORISATION - CONTROLE EXCLUSIF - EFFETS HORIZONTAUX - EFFETS VERTICAUX - EFFETS CONGLOMERAUX - ENGAGEMENTS - RENVOI A L’ANC

Autorisation : L’Autorité de la concurrence autorise à la suite du renvoi de l’opération par la Commission européenne le rachat du numéro trois des groupes privés de cliniques en France par le numéro deux, moyennant des engagements d’une part de nature structurelle et d’autre part de nature comportementale (MédiPôle-Partenaires/Elsan)

A la faveur de la décision n° 17-DCC-95 du 23 juin 2017 l'Autorité de la concurrence a autorisé, à la suite du renvoi de l’opération par la Commission européenne le rachat de MédiPôle-Partenaires, numéro trois des groupes privés de cliniques en France, par le groupe Elsan, numéro deux, moyennant des engagements d’une part de nature structurelle et d’autre part de nature comportementale. Aux termes de son analyse, l’Autorité de concurrence parvient à la conclusion que ce rapprochement, qui ne pouvait avoir d'effet sur le prix des prestations médicales dans la mesure où celles-ci sont soumises à une tarification obligatoire (pts. 36 et 51), pouvait en revanche avoir des effets tarifaires défavorables sur les

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Autorisation : L’Autorité de la concurrence autorise à la suite du renvoi de l’opération par la Commission européenne le rachat du numéro trois des groupes privés de cliniques en France par le numéro deux, moyennant des engagements d’une part de nature structurelle et d’autre part de nature comportementale (MédiPôle-Partenaires/Elsan), 23 juin 2017, Concurrences N° 4-2017, Art. N° 85179, www.concurrences.com

Visites 169

Toutes les revues