CHRONIQUES : CONCENTRATIONS - PRISE DE CONTROLE EXCLUSIF – EFFETS HORIZONTAUX – ENGAGEMENTS

Effets horizontaux : L’Autorité de la concurrence autorise, sous réserve d’engagements structurels, une opération de concentration soulevant des problématiques horizontales dans le secteur de la distribution des parfums et cosmétiques de luxe (Advent / Nocibé)

Par une décision en date du 4 juin 2014, l’Autorité de la concurrence a autorisé, sous réserve d’engagements structurels portant sur 38 points de vente actuellement exploités en direct ou sous franchise, la prise de contrôle exclusif du groupe Nocibé S.A.S. et de ses 466 points de vente par Advent International Corporation, déjà propriétaire de l’enseigne de distribution de parfums et de cosmétiques Douglas et de ses 179 points de vente dans l’Hexagone. L’examen de l’opération avait préalablement été renvoyé à l’Autorité par la Commission européenne à la demande de l’acquéreur. Après avoir défini les marchés pertinents, l’Autorité a procédé à une analyse concurrentielle des risques d’effets horizontaux et coordonnés engendrés par l’opération. Afin de remédier aux risques d’effets horizontaux identifiés, elle a

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Olivier Billard, Yohann Chevalier, Effets horizontaux : L’Autorité de la concurrence autorise, sous réserve d’engagements structurels, une opération de concentration soulevant des problématiques horizontales dans le secteur de la distribution des parfums et cosmétiques de luxe (Advent / Nocibé), 4 juin 2014, Concurrences N° 4-2014, Art. N° 69968, pp. 176-178

Visites 278

Toutes les revues