CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATERALES - ABUS DE POSITION DOMINANTE – REJET D’UN APPEL

Abus de position dominante : La Cour d’appel de Paris confirme une décision de rejet de l’Autorité de la concurrence dans une affaire concernant le secteur de la publicité sur Internet (E-Kanopi)

La société E-Kanopi (“E-Kanopi”), qui exploite plusieurs sites Internet, dispose de comptes “Adwords” et “AdSense” ouverts auprès de Google afin d’utiliser les services de ce dernier en matière de publicité en ligne. Google avait un temps suspendu lesdits comptes en raison du non-respect de ses conditions générales puis les avaient rétablis. E-Kanopi avait alors cherché à obtenir réparation du préjudice subit, notamment face à ce qu’elle estimait être un abus de position dominante de la part de Google. En premier lieu, elle

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Anne Wachsmann, Nicolas Zacharie, Abus de position dominante : La Cour d’appel de Paris confirme une décision de rejet de l’Autorité de la concurrence dans une affaire concernant le secteur de la publicité sur Internet (E-Kanopi), 24 juin 2014, Revue Concurrences N° 4-2014, Art. N° 69868, pp. 143-144

Visites 183

Toutes les revues