DROIT & ECONOMIE : POLITIQUE ANTIDUMPING - EFFET PERVERS - DOMMAGES AUX CONSOMMATEURS

Antidumping et politique de la concurrence

La politique antidumping, initialement conçue pour empêcher les pratiques anticoncurrentielles menées par des entreprises étrangères, a évolué au point que son application peut aujourd’hui créer des dommages aux consommateurs. Certains concepts et outils économiques utilisés dans l’application du droit de la concurrence pourraient être intégrés dans les règles antidumping pour corriger ce défaut.

I. Introduction et problématique 1. La croissance du commerce international depuis la fin des années 1970 a été si rapide que de nombreux marchés sont aujourd’hui de dimension supranationale : le côté offre est composé à la fois d’entreprises locales et d’exportateurs situés dans d’autres pays. Sur certains marchés, les exportateurs peuvent avoir une telle importance qu’ils sont même susceptibles de se trouver en position dominante. Les règles de la concurrence ont cependant toujours un champ d’application géographique limité (même si celui-ci dépasse parfois les frontières nationales comme pour l’Europe ou les pays de l’ALENA). Ainsi, les pratiques anticoncurrentielles des entreprises exportatrices situées dans un pays A ne peuvent pas toujours être traitées par le droit de la concurrence du pays B, même si

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Julien Pellefigue, Thomas Garcia, Antidumping et politique de la concurrence, décembre 2013, Concurrences N° 4-2013, Art. N° 58746, p. 41

Visites 904

Toutes les revues