CHRONIQUE : CONCENTRATION - AUTORISATION – PHASE II – ENGAGEMENTS

Autorisation : L’Autorité de la concurrence autorise, après un examen approfondi et sous réserve d’engagements, l’acquisition du contrôle exclusif d’une entreprise spécialisée dans la distribution alimentaire par l’une de ses sociétés mères qui la contrôlait conjointement auparavant (Monoprix - Casino Guichard-Perrachon)

La distribution alimentaire représente toujours, et de loin, le secteur d’activité qui donne lieu au plus grand nombre d’opérations de concentration en France. Il représentait 34 % des décisions en 2012. Le plus souvent, il s’agit d’affaires qui se terminent bien. Les engagements sont rares. Les phases 2 exceptionnelles. La prise du contrôle exclusif de Monoprix par Casino fait donc figure d’exception puisqu’elle a été autorisée par l’Autorité de la concurrence sous réserve d’engagements et après l’ouverture d’une phase d’examen approfondi. Cela s’explique par le diagnostic plutôt sombre de l’état de la concurrence dans le secteur de la distribution alimentaire à Paris qui avait été fait par l’Autorité de la concurrence début 2012 en réponse à la demande d’avis de la ville de Paris (Avis 12-A-01 du 11 janvier

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Jean-Mathieu Cot, Alice Blanchet, Autorisation : L’Autorité de la concurrence autorise, après un examen approfondi et sous réserve d’engagements, l’acquisition du contrôle exclusif d’une entreprise spécialisée dans la distribution alimentaire par l’une de ses sociétés mères qui la contrôlait conjointement auparavant (Monoprix - Casino Guichard-Perrachon), 11 juillet 2013, Concurrences N° 4-2013, Art. N° 59300, p. 121

Visites 245

Toutes les revues