CHRONIQUE : POLITIQUE INTERNATIONALE – CHINE – MOFCOM – SAIC – NDRC

Chine : Les trois autorités de la concurrence chinoises célèbrent le cinquième anniversaire du droit et de la politique chinoise de la concurrence, laquelle affirme sa portée extraterritoriale en contrôle des concentrations et des cartels

Le 1er août dernier, les institutions du droit et de la politique chinoise de la concurrence ont fêté leur cinquième anniversaire. Leurs caractéristiques essentielles de développement ont donc émergé. Elles possèdent désormais l’attention des autorités de concurrence les plus établies dans le monde, mais surtout celle des dirigeants de plus grandes entreprises multinationales. Ces dernières commencent à percevoir toutes les conséquences et la portée stratégique de la version chinoise d’une matière longtemps confinée aux États-Unis, au Japon, à l’Union Européenne, et plus récemment à la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle Zélande. Cette nette montée en puissance des institutions de la politique chinoise de la concurrence est marquée par une augmentation de leur transparence, lisibilité et prévisibilité, mais

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

François Souty, Chine : Les trois autorités de la concurrence chinoises célèbrent le cinquième anniversaire du droit et de la politique chinoise de la concurrence, laquelle affirme sa portée extraterritoriale en contrôle des concentrations et des cartels, 1er juin 2013, Concurrences N° 4-2013, Art. N° 59518, p. 198

Visites 209

Toutes les revues