CHRONIQUE : CONCENTRATIONS - ENGAGEMENTS

Engagements : L’Autorité de la Concurrence arrache in extremis des engagements relatifs à une concentration dans le secteur audiovisuel (Vivendi et Canal Plus/Direct 8 et Direct Star)

L'Autorité de la concurrence décide le 23 juillet 2012 d'autoriser l'acquisition par Vivendi et Groupe Canal Plus des sociétés Direct 8, Direct Star, Direct Productions, Direct Digital et Bolloré Intermédia, sous réserve de plusieurs engagements, arrachés in extremis. Elle valide ce faisant l'arrivée de Canal+ sur le marché de la télévision gratuite. La crainte de opérateurs de la télévision gratuite, qu'il n'est pas sûr que la décision n°12-DCC-101 contribue à apaiser complètement, est que Canal+ n'utilise le pouvoir de marché acquis en tant qu'acheteur de droits de diffusion pour la télévision payante comme levier pour l'achat de droits de diffusion en télévision gratuite et, ce faisant, pour fausser le jeu de la concurrence sur ce dernier marché. Dans la mesure où un nombre très limité de films et,

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Engagements : L’Autorité de la Concurrence arrache in extremis des engagements relatifs à une concentration dans le secteur audiovisuel (Vivendi et Canal Plus/Direct 8 et Direct Star), 23 juillet 2012, Concurrences N° 4-2012, Art. N° 51756, www.concurrences.com

Visites 114

Toutes les revues