PRATIQUES : PHARMACIE - MEDICAMENTS - GENERIQUES - PRINCEPS - LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES

La guerre entre génériqueurs et laboratoires (II)

La guerre économique et juridique que se livrent laboratoires et génériqueurs a connu depuis le début de l'année 2006 de nouveaux développements, qui nous conduisent à actualiser notre étude parue dans le numéro 1-2006 de cette revue. Nous focaliserons notre attention sur deux types de comportements qui ont retenu récemment l'attention des autorités antitrust et tribunaux outre-Atlantique : le lancement de génériques propres par les laboratoires durant la période d'exclusivité dont bénéficie le premier génériqueur ayant obtenu une ANDA au titre du “paragraphe IV” ; la multiplication des accords de report d'entrée entre génériqueurs et laboratoires. I- La bataille des génériques propres Aux États-Unis, la pratique du lancement d'un générique propre (appelé aussi “générique autorisé” ou “pseudo-générique”)

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

  • French Competition Authority (Paris)
  • University Paris I Panthéon-Sorbonne

Citation

Emmanuel Combe, Heiner Haug, La guerre entre génériqueurs et laboratoires (II), décembre 2006, Revue Concurrences N° 4-2006, Art. N° 12583, pp. 166-173

Visites 8499

Toutes les revues