CHRONIQUE : PRATIQUES UNILATERALES - ABUS DE POSITION DOMINANTE - ENTENTE VERTICALE - REPARATION AUTOMOBILE

Abus de position dominante  : Le Conseil de la concurrence rejette une demande de mesures conservatoires (Citroën)

Cons. conc., déc. n° 06-D-27 du 20 septembre 2006 relative à une demande de mesures conservatoires présentée par les sociétés Autodistribution et AD Net à l'encontre de pratiques mises en œuvre par la société Automobiles Citroën Le Conseil de la concurrence a rejeté la demande de mesures conservatoires formulée par les sociétés Autodistribution et AD Net à l'encontre de la société Automobiles Citroën. Les véhicules peuvent être réparés ou entretenus soit chez des réparateurs du réseau Citroën, soit chez des réparateurs indépendants. L'électronique embarquée dans les voitures permet de réaliser un diagnostic automatique par le réparateur, grâce à l'utilisation d'un logiciel. L'ordinateur est relié au

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • CRA International (Paris)

Citation

Laurent Flochel, Abus de position dominante  : Le Conseil de la concurrence rejette une demande de mesures conservatoires (Citroën), 20 septembre 2006, Revue Concurrences N° 4-2006, Art. N° 12480, p. 72

Visites 4814

Toutes les revues