CHRONIQUE : CONCENTRATION - DIMENSION COMMUNAUTAIRE - SECTEUR DE L’ENERGIE

Concentrations : Le TPICE confirme que la concentration dans le secteur de l’énergie en Espagne n’était pas de dimension communautaire (Endesa, Gas Natural)

Par un arrêt rendu le 14 juillet 2006, le Tribunal de première instance des Communautés européennes est donc venu confirmer la décision par laquelle la Commission avait constaté, le 15 novembre 2005, l'absence de dimension communautaire de l'acquisition d'Endesa, premier électricien espagnol par sa compatriote Gas Natural, active dans le secteur de l'énergie. Il a donc rejeter le recours introduit par Endesa. Il est vrai que, selon les calculs de la Commission, contestés par la cible de cette offre publique d'achat, son chiffre d'affaires en Espagne représentait 80,07 % de son chiffre d'affaires communautaire, soit sensiblement plus que le seuil des deux tiers posé à l'article 1er du règlement concentration n° 139/2004 du Conseil, du

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Concentrations : Le TPICE confirme que la concentration dans le secteur de l’énergie en Espagne n’était pas de dimension communautaire (Endesa, Gas Natural), 14 juillet 2006, Concurrences N° 4-2006, Art. N° 55481, www.concurrences.com

Visites 66

Toutes les revues