CHRONIQUES : CONCENTRATIONS - ENGAGEMENTS COMPORTEMENTAUX

Engagements : La Commission européenne se prononce sur les effets coordonnés anticoncurrentiels résultant du système des conférences maritimes (Maersk/PONL)

Comm. CE, 29 juillet 2005, Maersk/PONL, aff., COMP/M.3829 La décision autorisant sous conditions l'acquisition de P&O Nedloyd (PONL), n° 4 mondial du transport maritime de ligne, par Maersk, leader mondial, est intéressante à au moins deux titres. D'une part, elle vient préciser les définitions de marché dans ce secteur, dont on peut supposer qu'il est appelé à continuer de se concentrer dans les mois à venir, compte tenu de la forte croissance du commerce maritime mondial et de l'insuffisance de bateaux neufs pour répondre à cette croissance de la demande. D'autre part, alors que le débat sur la remise en cause de l'exemption en bloc accordée aux conférences maritimes (règlement (CE) n° 4056/86) devrait très prochainement déboucher sur une proposition législative de la Commission, tendant à

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Autorité de la concurrence (Paris)

Citation

Stanislas Martin, Engagements : La Commission européenne se prononce sur les effets coordonnés anticoncurrentiels résultant du système des conférences maritimes (Maersk/PONL), 29 juillet 2005, Concurrences N° 4-2005, Art. N° 589, pp. 96-98.

Visites 4014

Toutes les revues