CHRONIQUE : PRATIQUE UNILATÉRALE - POSITION DOMINANTE - GAINS D’EFFICACITÉ - DÉFINITION DU MARCHE

Gains pour les consommateurs : Le Conseil de la Concurrence considère que le refus d’approvisionner en pièces détachées un réparateur indépendant n’est pas un abus de position dominante car il est justifié par des gains d’efficacité (Mouret/Jaeger Lecoultre)

Passons à une autre décision intéressante, la décision n° 05-D-46 du 28 juillet 2005 relative à des pratiques mises en oeuvre par la société Jaeger Lecoultre. À la suite de la réorganisation de son service après-vente qui l'a conduit à procéder désormais lui-même (ou par le biais de sept distributeurs agréés) aux réparations sur ses mécanismes, le fabricant de montres haut de gamme Jaeger Lecoultre - une des marques du groupe Cartier - a cessé d'approvisionner en pièces détachées la société Mouret, un réparateur indépendant, Jaeger Lecoultre, qui produit la quasi-totalité des pièces détachées utilisées dans la réparation de ses produits, ne sous-traitant plus de réparation à des réparateurs indépendants. Cette dernière a alors saisi le Conseil de la concurrence voyant dans le refus de Jaeger Lecoultre de

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Gains pour les consommateurs : Le Conseil de la Concurrence considère que le refus d’approvisionner en pièces détachées un réparateur indépendant n’est pas un abus de position dominante car il est justifié par des gains d’efficacité (Mouret/Jaeger Lecoultre) , 28 juillet 2005, Concurrences N° 4-2005, Art. N° 61610, www.concurrences.com

Visites 116

Toutes les revues