INTERNATIONAL : USA - ANTITRUST - CONCENTRATIONS - DÉFINITION DU MARCHÉ - EFFET SUR LA CONCURRENCE

USA : We’ve seen enough – It is time to abandon Amex and start over on two-sided markets

Lorsqu’un tribunal de district américain a récemment appliqué l’avis de la Cour suprême des États-Unis dans l’affaire Ohio v. American Express (’Amex’) à une contestation d’une concentration dans le secteur de la distribution des tarifs aériens, l’analyse a conduit à la conclusion absurde que la définition du marché exige que les tribunaux ignorent la concurrence existante. L’avis échoue dans ses propres termes, car Amex n’exige pas ce résultat. Mais l’erreur du tribunal illustre les défauts fondamentaux d’Amex. Amex oriente le droit antitrust vers une impasse analytique en transformant la définition du marché d’un outil neutre pour éclairer les effets de la concurrence en un outil pour les dissimuler. Il est déjà clair, après seulement deux ans, qu’Amex devrait être étroitement encadrée par les tribunaux fédéraux ou bien être annulée par le Congrès sur le plan législatif.

1. Judge Leonard Stark’s April 8 district court opinion rejecting a Department of Justice (DOJ) bid to block the merger of Sabre and Farelogix shows why it is time to set aside the Supreme Court’s decision in Ohio v. American Express (“Amex”). [1] This commentary highlights glaring flaws in Judge Stark’s opinion, which the DOJ will be appealing in the Third Circuit. But it argues that, while Sabre-Farelogix was wrongly decided, the decision is a symptom. Amex’s sui generis antitrust rules for an amorphous category of two-sided markets are the root pathology. 2. Amex steers antitrust law toward an analytical dead end. Contrary to the rule that antitrust law protects competition, not competitors, Amex protects competitors that have platform business models at the expense of competition on

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • American Antitrust Institute (Washington)

Citation

Randy Stutz, USA : We’ve seen enough – It is time to abandon Amex and start over on two-sided markets, septembre 2020, Concurrences N° 3-2020, Art. N° 95411, www.concurrences.com

Visites 458

Toutes les revues