INTERVIEW : FRANCE - AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE - CONTRÔLE DES CONCENTRATIONS - GUN-JUMPING - RÉFORME

Étienne Chantrel (Autorité de la concurrence) : Poursuivre la réforme du contrôle des concentrations

Étienne Chantrel, rapporteur général adjoint et chef du service des concentrations de l’Autorité de la concurrence, dresse un bilan sur l’activité de son département et s’exprime sur la réforme du contrôle des concentrations.

Interview réalisée par Faustine Viala, Associée, Willkie Farr & Gallagher, Paris.

Après avoir été conseiller chargé des réformes structurelles et de la concurrence au cabinet des ministres de l’Économie Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron (2014-2016), vous avez été nommé rapporteur général adjoint et chef du service des concentrations de l’Autorité de la concurrence le 1er février 2017. Après un peu plus de deux années passées à la tête de ce service, quel bilan général tirez-vous de l’activité du service des concentrations au cours de votre mandat ? L’activité du service des concentrations a été particulièrement soutenue et croît régulièrement depuis plusieurs années. Si l’on se limite à l’indicateur, partiel, des décisions d’autorisation de concentration rendues, nous avons battu un nouveau record avec 235 décisions rendues en 2018 contre 233 en 2017, 230 en 2016 ou 192 en 2015. Par ailleurs,

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

  • Autorité de la concurrence (Paris)
  • Willkie Farr & Gallagher (Paris)

Citation

Etienne Chantrel, Faustine Viala, Étienne Chantrel (Autorité de la concurrence) : Poursuivre la réforme du contrôle des concentrations, septembre 2019, Concurrences N° 3-2019, Art. N° 91182, pp. 14-18

Visites 1111

Toutes les revues