CONFÉRENCE : POLITIQUE DE CONCURRENCE - PRATIQUES ANTICONCURRENTIELLES - ACTION PRIVÉE - RÉPARATION DES PRÉJUDICES - DOMMAGES ET INTÉRÊTS

Communication des pièces et secret d’affaires (Actions en réparation des pratiques anticoncurrentielles : État des lieux en France et dans l’Union - Cour d’appel de Paris, 28 mars 2019)

Pratiques du tribunal de commerce de Paris en matière de recherche de preuves Geneviève Rigolot Présidente, Chambre de la concurrence, Tribunal de commerce de Paris De longue date, le tribunal de commerce de Paris s’est efforcé d’améliorer les procédures permettant à un justiciable de rechercher les preuves nécessaires, avant tout procès ou devant le juge du fond. Ses pratiques, mises au point en marge des textes, sont reconnues et désormais confortées par les nouveaux textes sur le secret des affaires qui ont généralisé certaines de ses solutions. Mais il se félicite bien sûr de disposer désormais d’un corpus de textes et d’outils procéduraux qui permettent de garantir aux justiciables des procédures respectueuses du secret des affaires ou de faire cesser une atteinte à ce secret. I. Les pratiques

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Geneviève Rigolot, Pascal Wilhelm, Communication des pièces et secret d’affaires (Actions en réparation des pratiques anticoncurrentielles : État des lieux en France et dans l’Union - Cour d’appel de Paris, 28 mars 2019), septembre 2019, Revue Concurrences N° 3-2019, Art. N° 90914, www.concurrences.com

Visites 87

Toutes les revues