CHRONIQUES : CONCENTRATIONS – UNION EUROPÉENNE – FABRICATION D’ÉOLIENNES – PROCÉDURE – FOURNITURE D’INFORMATIONS INEXACTES

Amende : La Commission européenne impose une amende de 52 millions d’euros pour fourniture d’informations incorrectes dans le cadre de l’examen d’une opération de concentration (General Electric / LM Wind Power)

Près de deux ans après l’amende de 110 millions d’euros imposée à Facebook pour avoir fourni des informations inexactes dans le cadre de son acquisition de WhatsApp (Comm. eur., 30 août 2017, Facebook/WhatsApp, M.8228, Art. 14(1) proc.), la Commission européenne, qui a fait de la violation des règles procédurales en matière de contrôle des concentrations l’une de ses nouvelles priorités, sanctionne General Electric

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

François Brunet, Céline Verney, Amende : La Commission européenne impose une amende de 52 millions d’euros pour fourniture d’informations incorrectes dans le cadre de l’examen d’une opération de concentration (General Electric / LM Wind Power), 8 avril 2019, Revue Concurrences N° 3-2019, Art. N° 91417, p. 115

Visites 96

Toutes les revues