ALERTES : CONCENTRATIONS – FRANCE – TRANSPORT FERROVIAIRE – AUTORISATION – PHASE I – ENGAGEMENTS – ENGAGEMENT COMPORTEMENTAL - ENTREPRISE COMMUNE

Entreprise commune : L’Autorité de la concurrence autorise en phase I mais sous réserve d’un engagement comportemental, la création d’une entreprise commune de plein exercice chargée de l’exploitation de la future liaison ferroviaire entre la Gare de l’Est et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle (RATP, Keolis)

Ces derniers jours, l'Autorité de la concurrence a mis en ligne 3 nouvelles décisions d'autorisation d'opérations de concentration, dont 2 décisions simplifiées. Parmi ces décisions figure la décision n° 19-DCC-76 du 26 avril 2019 à la faveur de laquelle l’Autorité de la concurrence a autorisé, à l’issue de la phase I mais sous réserve d’un engagement comportemental, la création, par RATP Dev et Keolis, filiale de la SNCF, d’une entreprise commune de plein exercice (pts. 7-13) chargée de l’exploitation de la future liaison ferroviaire CDG Express, entre la Gare de l’Est et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, dont le lancement est prévu en 2024. Les sociétés-mères sont simultanément actives sur le marché du transport public de voyageurs en Île-de-France. Dans le secteur du transport public de voyageurs, la

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Entreprise commune : L’Autorité de la concurrence autorise en phase I mais sous réserve d’un engagement comportemental, la création d’une entreprise commune de plein exercice chargée de l’exploitation de la future liaison ferroviaire entre la Gare de l’Est et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle (RATP, Keolis), 26 avril 2019, Revue Concurrences N° 3-2019, Art. N° 90845, www.concurrences.com

Visites 182

Toutes les revues