CHRONIQUES : MISE EN CONCURRENCE – COMMANDE PUBLIQUE – PRINCIPES FONDAMENTAUX – CONTRATS EXCLUS

Commande publique : Le Conseil d’État soumet certains contrats exclus du droit de la mise en concurrence aux principes fondamentaux de la commande publique (Peyrani)

Les contrats exclus du champ d’application du droit de la mise en concurrence sont-ils soumis aux principes fondamentaux de la commande publique ? La question pourrait paraître incongrue. Et pourtant, le Conseil d’État vient de considérer que l’exclusion d’un contrat du champ d’application des ordonnances n’empêche pas sa soumission aux principes constitutionnels de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures (sur ces principes, v. CC, déc. n° 2003-473 DC du 26 juin 2003 ; CE, Ass., 23 févr. 2005, Association pour la transparence et la moralité des marchés publics et autres, Rec. p. 71). Du point de vue normatif, le raisonnement du Conseil d’État pour arriver à cette solution est extrêmement simple. Était en cause, dans cette affaire, un

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • University Paris Nanterre

Citation

Arnaud Sée, Commande publique : Le Conseil d’État soumet certains contrats exclus du droit de la mise en concurrence aux principes fondamentaux de la commande publique (Peyrani), 5 février 2018, Concurrences N° 3-2018, Art. N° 87820, pp. 187-188

Visites 235

Toutes les revues