CHRONIQUES : CONCENTRATIONS – UNION EUROPÉENNE – ÉNERGIE – ENGAGEMENTS – CESSION D’ACTIFS VISANT A PRESERVER L’INNOVATION

Cession d’actifs visant à préserver l’innovation : La Commission européenne autorise, au terme d’une procédure d’examen approfondi, l’acquisition par un conglomérat américain des activités énergétiques d’une multinationale française, sous réserve de la cession d’actifs innovants (General Electric / Alstom)

Au terme d’une procédure d'examen approfondi (phase II), la Commission européenne a autorisé sous conditions l’achat par le conglomérat américain General Electric des activités de la multinationale française Alstom en matière de production d’électricité. Les activités cédées par Alstom concernent la production d’électricité thermique (autre que le gaz), les réseaux, les énergies renouvelables et les turbines à gaz de grande puissance (“TGGP”). La Commission n’a relevé aucun problème de concurrence concernant les trois premières activités, étant donné que dans ces domaines, “les activités des deux entreprises sont complémentaires mais ne se chevauchent pas”. En revanche, General Electric est le leader sur le marché mondial des TGGP et Alstom est le troisième ou quatrième acteur sur ce marché. C’est ce chevauchement

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Jean-François Bellis, Cession d’actifs visant à préserver l’innovation : La Commission européenne autorise, au terme d’une procédure d’examen approfondi, l’acquisition par un conglomérat américain des activités énergétiques d’une multinationale française, sous réserve de la cession d’actifs innovants (General Electric / Alstom), 8 septembre 2017, Concurrences N° 3-2017, Art. N° 84518, pp. 101-103

Visites 201

Toutes les revues