CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATERALES - VERROUILLAGE DU MARCHE – ENGAGEMENTS

Verrouillage du marché : L’Autorité de la concurrence rend obligatoires des engagements visant à éviter la conclusion de contrats d’hébergement des équipements de téléphonie mobile d’une durée de vingt ans, ce qui aurait verrouillé le marché des services d’hébergement (Téléphonie mobile)

Les opérateurs de téléphonie mobile doivent, pour déployer et maintenir leur réseau, avoir accès à des points hauts, sur lesquels ils installent leurs antennes. En ville, ces points hauts se trouvent sur des toits-terrasse, clochers ou autres bâtiments élevés. Dans les zones rurales, il s’agit essentiellement de pylônes spécialement destinés à accueillir une ou plusieurs antennes. Les pylônes : Élément essentiel du paysage de la téléphonie mobile Les opérateurs de téléphonie mobile ont absolument besoin d’accéder à de tels points hauts. Différentes contraintes techniques et économiques contribuent à ce que le marché ne soit pas très fluide : différents emplacements ne sont pas substituables pour les opérateurs dès lors que chaque antenne couvre une certaine zone ; il existe des économies d’échelle dans l’activité

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Catholic University of Louvain

Citation

Anne-Lise Sibony, Verrouillage du marché : L’Autorité de la concurrence rend obligatoires des engagements visant à éviter la conclusion de contrats d’hébergement des équipements de téléphonie mobile d’une durée de vingt ans, ce qui aurait verrouillé le marché des services d’hébergement (Téléphonie mobile), 4 juin 2015, Concurrences N° 3-2015, Art. N° 75015, pp. 85-86

Visites 244

Toutes les revues