CHRONIQUES : DISTRIBUTION - MARCHE DU GROS – INTERDICTION DES DROITS EXCLUSIFS D’IMPORTATION

Distribution exclusive : L’Autorité de la concurrence rend publics des engagements proposés par quatre industriels visant à contractualiser les relations nouées avec des grossistes ultramarins et à supprimer tout droit exclusif d’importation

Depuis quelques années, de nombreux compatriotes ultramarins dénoncent un phénomène de “vie chère”, accusant certains opérateurs locaux de profiter d’un monopole de distribution. À l’occasion d’un avis rendu courant 2009 (Avis n° 09-A-45 du 8 septembre 2009, relatif aux mécanismes d’importation et de distribution des produits de grande consommation dans les départements d’outre-mer), l’Autorité de la concurrence a conforté l’intuition des populations locales en diligentant des relevés de prix sur un échantillon d'environ 75 produits importés de métropole dans les quatre DOM : les écarts avec la métropole dépasseraient 55 % pour plus de 50 % des produits échantillonnés. Si le contexte économique local explique une partie du phénomène (étroitesse des marchés, faible présence des fabricants non européens,

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Nicolas Éréséo, Distribution exclusive : L’Autorité de la concurrence rend publics des engagements proposés par quatre industriels visant à contractualiser les relations nouées avec des grossistes ultramarins et à supprimer tout droit exclusif d’importation, 13 mai 2015, Concurrences N° 3-2015, Art. N° 75043, pp. 94-95

Visites 263

Toutes les revues