CHRONIQUES : DISTRIBUTION - ACCORDS DE RAPPROCHEMENT – ENTENTE – ABUS DE DEPENDANCE ECONOMIQUE

Avis : L’Autorité de la concurrence publie un avis sur les rapprochements des centrales d’achat ou de référencement qui révèle plusieurs risques pour la concurrence, sur les marchés amont ou aval, et formule différentes recommandations à destination du législateur

En trois mois à peine, le paysage français de la grande distribution a connu un bouleversement de grande ampleur suite à la conclusion de trois accords de rapprochement entre les principaux groupes de distribution. Sont concernés : – Un premier accord du 10 septembre 2014 par lequel Système U a donné mandat à Auchan de négocier une partie de ses achats de produits de marque nationale. – Un deuxième accord du 7 novembre 2014 qui, en réponse, a entériné la création d’une entreprise commune à ITM et Casino chargée de négocier en exclusivité avec 64 fournisseurs de produits de grande consommation. – En réaction, un dernier accord daté du 22 décembre 2014 a prévu l’adhésion de Provera aux centrales de référencement de Carrefour pour tous les approvisionnements opérés auprès d’une centaine de fournisseurs de

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Nicolas Éréséo, Avis : L’Autorité de la concurrence publie un avis sur les rapprochements des centrales d’achat ou de référencement qui révèle plusieurs risques pour la concurrence, sur les marchés amont ou aval, et formule différentes recommandations à destination du législateur, 31 mars 2015, Concurrences N° 3-2015, Art. N° 75049, pp. 97-100

Visites 415

Toutes les revues