CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATERALES - ABUS D’EVICTION – ENGAGEMENTS

Abus d’éviction : L’Autorité de la concurrence obtient des engagements d’une plateforme de réservation en ligne permettant de renforcer la concurrence entre plateformes et d’offrir aux hôtels des marges de manœuvres commerciales (Booking)

Booking.com détient une position susceptible d’être qualifiée de dominante sur le marché de l’offre en ligne de services de réservation de nuitées d’hôtel français (nuitées seules par oppositions aux nuitées incluses dans des forfaits de voyage et aux réservations liées aux voyages d’entreprises). Qui plus est, sa position de marché est confortée non seulement par sa notoriété mais également par l’importance des effets de réseaux indirects sur le marché considéré. En effet, la position dominante s’accentue d’elle-même inexorablement sur de tels marchés dans la mesure où, pour un hôtel, le coût du non-référencement sur une plateforme donnée s’accroît en fonction de la part de marché de celle-ci. La décision de l’Autorité de la concurrence qui rend obligatoire la version révisée d’engagements proposés le 11 décembre 2014

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Côte d’Azur University, GREDEG (Nice)

Citation

Frédéric Marty, Abus d’éviction : L’Autorité de la concurrence obtient des engagements d’une plateforme de réservation en ligne permettant de renforcer la concurrence entre plateformes et d’offrir aux hôtels des marges de manœuvres commerciales (Booking), 21 avril 2015, Concurrences N° 3-2015, Art. N° 75013, pp. 83-85

Visites 362

Toutes les revues