CHRONIQUE : CONCENTRATION – TELEVISION PAYANTE – PHASE I – AUTORISATION SANS ENGAGEMENTS

Autorisation sans engagements : La Commission européenne autorise l’acquisition d’un câblo-opérateur par un opérateur de télévision payante au Royaume-Uni (Liberty Global, Virgin Media)

Le 15 avril 2013, la Commission a autorisé l’acquisition du câblo-opérateur britannique Virgin Media par le groupe américain Liberty Global. Virgin Media est le deuxième plus grand opérateur de télévision payante au Royaume-Uni (derrière BSkyB contrôlée par Newscorp) alors que Liberty est le plus grand câblo-opérateur en Europe. Cette opération ne soulevait pas de problème de concurrence dans la mesure où, antérieurement à l’opération, Liberty n’était pas présente au Royaume-Uni. La décision de la Commission mérite néanmoins d’être analysée compte tenu de l’ampleur de l’opération (Virgin Media a été acquise pour €17,2 milliards) et de son importance pour le secteur européen télévisuel. En définissant les marchés pertinents, la Commission a suivi sa pratique décisionnelle bien établie dans le secteur de la télévision

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Ianis Girgenson, Autorisation sans engagements : La Commission européenne autorise l’acquisition d’un câblo-opérateur par un opérateur de télévision payante au Royaume-Uni (Liberty Global, Virgin Media), 15 avril 2013, Revue Concurrences N° 3-2013, Art. N° 53935, p. 120

Visites 83

Toutes les revues