CHRONIQUE : REGULATION - EX ANTE - DIFFUSION HERTZIENNE

Diffusion hertzienne terrestre : L’Adlc est favorable à un maintien de la régulation ex ante du marché de gros des services de diffusion hertzienne terrestre de programmes télévisuels, et invite l’Arcep à donner une véritable impulsion à la concurrence sur ce marché.

Saisie par l'Arcep dans le cadre du troisième cycle d'analyse des marchés des services de diffusion hertzienne terrestre de programmes audiovisuels, portant sur la période 2012-2015, l'Autorité de la concurrence a rendu le 8 juin 2012 un avis n° 12-A-13 en application de l'article L. 37-1 du code des postes et des communications électroniques. Partageant le diagnostic de l'Arcep non seulement sur la délimitation des

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Diffusion hertzienne terrestre : L’Adlc est favorable à un maintien de la régulation ex ante du marché de gros des services de diffusion hertzienne terrestre de programmes télévisuels, et invite l’Arcep à donner une véritable impulsion à la concurrence sur ce marché., 12 juin 2012, Concurrences N° 3-2012, Art. N° 56226, www.concurrences.com

Visites 52

Toutes les revues