CHRONIQUES : MARCHE DES BASES DE DONNEES - ENGAGEMENTS PUBLICS

Acquisition - Engagements publics : La Commission européenne autorise sans condition une concentration dans le marché des bases de données après de simples engagements publics (Oracle ; Sun Microsystems)

Comm. eur., 21 janvier 2010, Oracle/Sun Microsystems, aff. COMP/M.5529 Par sa décision du 21 janvier 2010, la Commission européenne a autorisé l'acquisition du vendeur américain de logiciels et matériel informatique Sun Microsystems par la société américaine de base de données Oracle au terme d'une procédure de phase 2, approuvant ce qui aurait pu devenir un autre “GE/Honeywell”. L'opération avait été notifiée aux États-Unis et rapidement autorisée par la division Antitrust du ministère de la Justice (DoJ) en août 2009. Juste après la notification des griefs communiquée par la Commission à Oracle, la DoJ avait d'ailleurs émis une déclaration publique invitant implicitement la Commission à parvenir à la même solution, en soulignant que son enquête aux États-Unis n'avait pas fait apparaître de risque

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Van Bael & Bellis (Brussels)

Citation

David Hull, Acquisition - Engagements publics : La Commission européenne autorise sans condition une concentration dans le marché des bases de données après de simples engagements publics (Oracle ; Sun Microsystems), 21 janvier 2010, Revue Concurrences N° 3-2010, Art. N° 31934, pp. 121-124

Visites 1401

Toutes les revues