EDITORIAL : RÉFORME DU DROIT DE LA CONCURRENCE

Du droit de la concurrence à la concurrence des droits

Les différents droits de la concurrence tendent insensiblement à rapprocher leurs règles et même les théories jurisprudentielles s’alignent progressivement les unes sur les autres, le plus souvent par imitation du modèle américain. L’auteur aborde donc la question de savoir où, dans cette concurrence des droits, le droit français vient se placer.

Parce qu'il est le reflet d'une théorie économique unique, le droit de la concurrence devrait lui-même être unique. Et il est vrai que les différents droits de la concurrence tendent insensiblement à rapprocher leurs règles. La plupart ont ainsi adopté au cours des dix dernières années des mécanismes de clémence à l'instar du droit américain. En Europe, les différents États membres consacrent les uns après les autres l'autonomie de leurs autorités de concurrence, en particulier en leur conférant un pouvoir de décision en matière de

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Vogel & Vogel (Paris)

Citation

Louis Vogel, Du droit de la concurrence à la concurrence des droits, septembre 2008, Concurrences N° 3-2008, Art. N° 20315, pp. 1-4

Visites 4466

Toutes les revues