CHRONIQUE : PRATIQUES UNILATERALES - ACCES A UNE INFRASTRUCTURE ESSENTIELLE

Accès à une infrastructure essentielle : Le Conseil de la concurrence accepte la demande de mesures conservatoires contre France Télécom dans une affaire relative aux conditions d’accès à l’infrastructure essentielle (Solutel)

La société Solutel intervient pour réaliser des travaux sur le domaine privé pour connecter les usagers jusqu'au réseau de France Télécom. Jusqu'à présent, France Télécom était la seule société à proposer ce service. Les clients sont des promoteurs immobiliers et des lotisseurs. La connexion se réalise en un point du réseau dit “d'adduction” dont France Télécom doit déterminer la localisation optimale et la communiquer aux entreprises concurrentes voulant proposer ce service, dont la société Solutel. Le marché concerné par les pratiques d'éviction est celui des activités de services d'ingénierie, de conseil et

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • CRA International (Paris)

Citation

Laurent Flochel, Accès à une infrastructure essentielle : Le Conseil de la concurrence accepte la demande de mesures conservatoires contre France Télécom dans une affaire relative aux conditions d’accès à l’infrastructure essentielle (Solutel), 7 juin 2007, Revue Concurrences N° 3-2007, Art. N° 13880, p. 103

Visites 4737

Toutes les revues