ALERTES : DISTRIBUTION – AGENCE COMMERCIALE – CONTRAT D’AGENCE

Agence commerciale : La Cour d’appel de Grenoble considère que l’intermédiaire chargé de la mise en relation et du suivi de la clientèle est un courtier et non un agent commercial (Ortho Ouest / Zimmer Biomet)

La recomposition du domaine de la diffusion est en marche : l’impérialisme de la catégorie des agents commerciaux, catalysé par une conception extensive du pouvoir de négociation, tend à réduire significativement celle des courtiers. La jurisprudence récente semble faire émerger la notion de « mise en relation » traçant la ligne de démarcation entre le courtier et l’agent commercial ; notion que la Cour d’appel de Grenoble a, en l’espèce, mobilisée et illustrée. Faits Un fabricant d’implants chirurgicaux conclut en 2012 avec un diffuseur (parallèlement d’ailleurs à un contrat de distribution portant sur un territoire contractuel différent), un contrat intitulé de « courtage », pour une durée de trois ans. Le contrat indiquait que le courtier avait pour mission « de rechercher […] des clients et d’en

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • University of Montpellier

Citation

Stéphane Brena, Agence commerciale : La Cour d’appel de Grenoble considère que l’intermédiaire chargé de la mise en relation et du suivi de la clientèle est un courtier et non un agent commercial (Ortho Ouest / Zimmer Biomet), 25 février 2021, Concurrences N° 2-2021, Art. N° 100883, www.concurrences.com

Visites 49

Toutes les revues