CHRONIQUES : ENTENTES - FRANCE - ENTENTE SUR LES PRIX - RÉPARTITION DE MARCHÉ - INFRACTION UNIQUE ET CONTINUE

Infraction unique et continue : L’Autorité de la concurrence inflige une lourde amende aux fabricants de compote pour entente sur les prix et répartition de marchés (Andros, Coroos...)

Après les lessives et les produits d’hygiène, voici un autre produit de grande consommation qui apparaît comme cartellisé : les compotes ! Les fabricants de compotes écopent d’une amende d’un montant cumulé de plus de 58 millions d’euros. Comme souvent, c’est la procédure de clémence qui a permis à l’Autorité d’avoir connaissance de ce cartel secret mis en place par les industriels. Rien ne sert de distribuer des téléphones sécurisés, de créer des adresses mails ad hoc ou encore de se donner rendez-vous dans des endroits discrets si l’un des membres décide, in fine, de révéler le pot aux roses. Ce membre en l’espèce, c’est le groupe Coroos, le même qui a écopé d’une amende prononcée par la Commission européenne il y a quelques mois pour des faits très similaires, s’agissant des conserves de légumes. Le groupe

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Anne-Sophie Choné-Grimaldi, Infraction unique et continue : L’Autorité de la concurrence inflige une lourde amende aux fabricants de compote pour entente sur les prix et répartition de marchés (Andros, Coroos...), 17 décembre 2019, Concurrences N° 2-2020, Art. N° 94741, pp. 79-80

Visites 174

Toutes les revues