ALERTES : DISTRIBUTION – DISTRIBUTION SÉLECTIVE - RÉSEAU DE DISTRIBUTION

Distribution sélective : La Cour d’appel de Paris retient la cessibilité des contrats de bail et d’enseigne dans le cadre d’un plan de cession d’entreprise (ITM Entreprises et IEM / Valorme)

Faits. Une société distributrice, membre du réseau Intermarché, a été placée en redressement judiciaire, le tribunal ayant arrêté un plan de cession au profit de deux repreneurs, autorisés à se substituer une société à constituer entre eux. Conformément aux dispositions de l’article L. 642-7 du Code de commerce, le tribunal établit une liste des contrats compris dans le plan de cession, dont le bail commercial conclu avec la société L’Immobilière Européenne des Mousquetaires (IEM) et le contrat d’enseigne la liant à la société ITM Entreprises (ITM). Les contractants cédés interjettent appel de cette décision, s’opposant à la cession des contrats. Le bailleur se prévalait du caractère expressément intuitu personae du contrat et, surtout, de l’irrespect de la clause d’accord écrit préalable à toute cession prévue au

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • University of Montpellier

Citation

Stéphane Brena, Distribution sélective : La Cour d’appel de Paris retient la cessibilité des contrats de bail et d’enseigne dans le cadre d’un plan de cession d’entreprise (ITM Entreprises et IEM / Valorme), 23 janvier 2020, Concurrences N° 2-2020, Art. N° 94786, www.concurrences.com

Visites 85

Toutes les revues