CHRONIQUES : DROITS EUROPÉENS ET ÉTRANGERS - NOUVELLE-CALÉDONIE - PROFESSIONS RÉGLEMENTÉES - MANDATAIRE JUDICIAIRE - MONOPOLE

Nouvelle-Calédonie : L’Autorité de la concurrence de la Nouvelle-Calédonie rend un avis qui préconise une réforme de la profession de mandataire liquidateur et la suppression d’un monopole de fait (Confédération des petites et moyennes entreprises)

L’Autorité de la concurrence de la Nouvelle-Calédonie (ci-après « l’ACNC »), qui peut être saisie sur toute question de concurrence par les organisations syndicales et professionnelles, a été destinataire le 30 mai 2018 d’une demande d’avis formulée par la Confédération des petites et moyennes entreprises, relative à la profession de mandataire-judiciaire désigné en Nouvelle-Calédonie sous le nom de « mandataire-liquidateur ». A l’origine de cette saisine, la situation particulière de cette profession en Nouvelle-Calédonie, marquée par la présence d’un mandataire-liquidateur en monopole de fait, qui a conduit l’organisation saisissante à s’interroger sur sa conformité aux règles de concurrence. Plus spécifiquement, elle souhaite savoir s’il en découle une atteinte illégale à la liberté d’accès au marché et à

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Competition Authority of New Caledonia (Noumea)

Citation

Marjolaine Vollmer, Nouvelle-Calédonie : L’Autorité de la concurrence de la Nouvelle-Calédonie rend un avis qui préconise une réforme de la profession de mandataire liquidateur et la suppression d’un monopole de fait (Confédération des petites et moyennes entreprises), 22 février 2019, Concurrences N° 2-2019, Art. N° 90579, www.concurrences.com

Visites 131

Toutes les revues