ALERTES : CONCENTRATIONS – UNION EUROPÉENNE – TRANSPORTS FERROVIAIRES - INTERDICTION - MARCHÉ PERTINENT – BARRIÈRES À L’ENTRÉE

Marché pertinent : La Commission européenne rend publique la décision à faveur de laquelle elle a déclaré que le projet d’acquisition dans le secteur des trains à très grande vitesse et des systèmes de signalisation était incompatible avec le marché intérieur (Siemens / Alstom)

Après la publication de la décision interdisant la fusion Siemens/Alstom et l’annonce du rachat d’un opérateur ferroviaire allemand par le Chinois CRRC, les conclusions de la Commission sur l’absence de concurrence potentielle sont-elles encore valables ? Le 2 août 2019, la Commission européenne a rendu publique la décision adoptée le 6 février 2019 à la faveur de laquelle elle a déclaré que le projet d'acquisition d'Alstom par Siemens était incompatible avec le marché intérieur. La Commission avait de sérieuses préoccupations que l'opération envisagée n'entrave de manière significative l'exercice d'une concurrence effective dans deux domaines principaux : les trains à très grande vitesse, qui sont des trains atteignant une vitesse pouvant dépasser les 300 km/h. les systèmes de signalisation, qui jouent

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Marché pertinent : La Commission européenne rend publique la décision à faveur de laquelle elle a déclaré que le projet d’acquisition dans le secteur des trains à très grande vitesse et des systèmes de signalisation était incompatible avec le marché intérieur (Siemens / Alstom), 6 février 2019, Concurrences N° 2-2019, Art. N° 91822, www.concurrences.com

Visites 135

Toutes les revues